Flyer1 RectoNatacha Astuto était à la Journée des Auteurs contemporains de la FNCD à Bruxelles le 14 octobre 2017.

En compagnie de l'auteur français le plus joué, Jean-Paul Alègre, et de deux auteurs belges, Jean-Pierre Dopagne et Roger Tordoir, Natacha a présenté ses pièces et traité du sujet de la confiance que l'auteur doit avoir envers les spectacteurs quant à la compréhension d'un texte.

Faire confiance aux spectacteurs. Ecrire, c'est se raconter, dévoiler ses rêves, ses peurs, ses fantasmes. Ecrire, c'est vouloir s'exprimer, vouloir être entendu, être compris. La peur de ne pas être compris prend parfois le dessus sur la rythmique d'un texte, sa beauté, sa malice. Le public est capable de comprendre ce qui n'est pas dit, aujourd'hui peut-être plus qu'hier, il veut justement avoir à comprendre, à réfléchir, à supposer. Ecrire, c'est aussi avoir la force de faire confiance aux spectateurs et la générosité de leur laisser faire un bout du chemin.

La deuxième partie de cette journée a vu des metteurs en scène parler de ce que cela représente et demande, selon eux, de monter des pièces d'auteurs contemporains.